Me contacter

06-03-40-24-65

E-mail

carole-thiebault@28joursdelaviedunefemme.fr

Est-ce que tu as souvent l’impression que ton corps ne veut pas suivre tes objectifs ? Je veux dire par là que tu peux avoir prévu une super journée et au final tu n’as rien fait de ce qui était planifié.

Peut-être parce tu étais finalement trop fatiguée pour assurer la cadence ou au contraire tellement pleine de cette énergie où tu as juste besoin de plaire, d’échanger bref d’être en relation et rester clouée sur ta chaise de bureau n’était pas forcément en adéquation avec ce besoin.

Je veux te parler de ces moments où tout sur le papier paraît super clan et efficace et qui se soldent par une frustration parce que la fin de journée te force à prendre acte de la réalité : rien n’a tourné comme ta tête l’avait décidé.

Dans ces moments-là, je suis certaine que l’émotion numéro 1 qui te traverse c’est la culpabilité. Et oui quelque soit la situation tu ressens de la culpabilité de ne pas avoir avancé d’un iota. Ça gratte, hein ce genre d’émotions! Surtout dans une société comme la nôtre où il faut toujours être au top !

La deuxième émotion que tu ressens certainement c’est la colère. Une colère sourde, comme une source qui prend naissance au fin fond de la terre et qui va monter en puissance pour littéralement jaillir à un endroit que seule cette source a choisi. Chez toi c’est pareil, il peut y avoir ce sentiment qui passe inaperçu, juste une vague sensation de mal-être, de chose pas tout à fait à sa place et petit à petit ça prend de l’ampleur sans que tu t’en aperçoive et puis un jour … BOUM ça te pète en pleine face sans que tu t’y attendes.

C’est une colère qui va peut-être s’exprimer aux dépens de tes proches mais elle est en fait dirigée contre toi-même. 

Et tu sais pourquoi ?

PARCE QUE TU NE TE RESPECTE PAS !

Et si je te disais que je peux t’aider ? J’ai contacté Céline, grand spécialiste de l’organisation personnelle, sans s’oublier, et elle a accepté de nous parler d’une approche assez peu courante pour aborder son organisation personnelle.

Interview de Céline

Toi aussi, tu peux gagner en efficacité tout en respectant tes rythmes 

Après ça est-ce que tu ne vois pas une lumière au bout de ton tunnel de fatigue ?

Parce que ta façon d’aborder le travail est linéaire alors que ton énergie est cyclique, tu luttes contre :

  • des moments de totale désolation devant ton manque d’énergie alors que tu as une montagne de tâches à accomplir ;
  • d’autres moments où tu as prévu de te pencher (enfin) sur tes dossiers de fond alors que tu n’as qu’une envie : rencontrer du monde et booster ton réseau ;
  • encore d’autres périodes où tu perds du temps à te débattre contre des tâches qui te prennent des plombes alors que tu voudrais vraiment avancer là, c’est urgent !

Maintenant tu entrevois la sortie de ce cycle infernal. Tu envisages des semaines sereines parce que tu peux t’enlever de la pression sans culpabilité.

Tranquillement, tu programmes des pools de tâches pour abattre du job en un temps record quand tu sais que tu auras l’énergie pour ça.

Et tes dossiers de fond qui te demande des temps d’études et de recherche, tu les réserves à la phase de ton cycle durant lequel tu sais que l’énergie est plus “intérieure”.

Et tu peux même compter sur des moments propices à la rencontre et à la “séduction professionnelle”. J’entends par là que tu sais que tu seras à ton avantage sur le plan énergétique pour rencontrer de nouveaux investisseurs ou partenaires de travail et même aller chercher de nouveaux clients.

Tout ça va te permettre en plus de t’accorder le luxe d’alléger tes journées lorsque le moment de ton cycle te l’imposera. Elle est pas belle la vie ?

Cependant, il ne faut pas que rêver : ça va te demander un temps avant de pouvoir danser le tango avec ton cycle et ton job.

Et en premier lieu il te faut commencer par une phase d’observation : noter ce que tu ressens au fil des jours. Pas de panique, ça peut être quelques mots dans ton agenda, un smiley dont tu auras déterminé la grille de lecture ou encore un tracker plus élaboré.

L’objectif ? Repérer des répétitions. C’est à cette condition que tu sauras comment te servir de ce qui aujourd’hui encore te pilote. Et bien cette fois tu vas reprendre les commandes et c’est toi qui va diriger !

OBSERVER est le maître-mot. Ça prend du temps c’est sûr, il faut s’accrocher. Mais ça vaut tellement le coup, de sentir que les choses peuvent être fluides, que tu n’as plus à lutter mais à danser la vibe !

Allez hop : stylo et support et ça prend 5 minutes par jour !

Et c’est même ton jour de chance : écris-moi un mail (carole-thiebault@28joursdelaviedunefemme.fr) pour recevoir un modèle de tracker si c’est la formule qui te tente.

Partager l'article

Carole Thiebault

Naturopathe - Heilpraktiker
Consultante en gestion autonome de la fertilité

Nous vous recommandons de lire

4 commentaires

  1. Je me suis beaucoup retrouvé dans cet article. Merci pour cet interview et ces précieux conseils que je vais tenter de mettre en pratique !

    1. Carole Thiebault a dit :

      Génial Louisiane,

      J’espère en effet qu’il te donnera assez d’énergie pour aller vers toi et tes énergies.
      A bientôt
      Carole

    1. Carole Thiebault a dit :

      Merci beaucoup !
      N’hésites pas si besoin d’infos !

      Carole

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Reçois et passe le test d'équilibre hormonal pour savoir où tu en es