Me contacter

06-03-40-24-65

E-mail

carole-thiebault@28joursdelaviedunefemme.fr

Trop la classe ! Et oui le cycle qui vient de se terminer pour moi succède au précédent dont je vous ai parlé dans l’épisode 5 que vous pouvez retrouver en cliquant ici.

Cycle épanouie - Image par Myriam Zilles

Alors pourquoi suis-si positive ?

Parce que de mémoire de cyclogramme, j’ai rarement eu un cycle aussi parfait. Je vais pour voir m’en servir comme modèle dans mes formations tient !

Et pour être vraiment précise, le dernier qui était vraiment aussi beau remonte à un an et encore il était tout seul au milieu de la tempête et j’avais noté des tensions mammaires en période prémenstruelle.

Mais qu’a-t-il donc pour être si parfait ?

Les caractéristiques d’un cycle physiologiquement équilibré

Caractéristiques cyclogramme

La durée totale est comprise entre 26 et 32 jours (attention on n’est pas des malades du chiffres, ce sont des curseurs qui aident à se positionner).

Et là mon cycle est de 26 jours.

La durée des phases du cycles doit être à peu près équivalente l’une par rapport à l’autre. Et bien je vous le donne dans le mille, c’est pas mal joué pour celui-ci car la phase folliculaire est de 12 jours et la phase lutéale est de 14 jours.

La durée de la phase lutéale doit être comprise entre 12 et 16 jours pour être physiologiquement acceptable. Et bien la durée pour cette fois est de 14 jours ! Top la classe je vous dis.

Les autres points positifs

Comme évoqué dans l’épisode précédent, je m’attèle à rester connectée à mes ressentis intérieurs. Même si ceux-ci sont parfois assez punchy, je les vis à fond, avec conscience et en les accueillant le plus ouvertement possible. Si je suis en colère et bien je l’accepte et je m’octroie le droit de l’être, de le dire lorsque cela est possible et utile. Cela me permet ensuite d’aller plus profond dans la cause de cette colère et l’endroit où ça vient “taper” dans ma construction psychique.

Acceptation émotion - Image par John Hain

C’est aussi vrai pour les émotions reconnues comme positives. Cette période où je suis plus souvent avec mes proches m’offrent des moments d’extase pure que je n’avais jamais remarqués aussi clairement : je peux passer de longues minutes à observer quelqu’un juste en … en fait au moment même je ne pense à rien d’autre.

C’est juste après que l’instant se soit envolé que je mets des mots dessus. Ceux qui viennent sont : je savoure le fait que cette personne soit là, qu’elle soit ce qu’elle est et que j’ai cette chance de la voir évoluer au quotidien, d’être témoin de cela.

Vous pensez peut-être que je m’éloigne du sujet ?

Moi je crois que je suis en plein dedans au contraire, n’en déplaise. C’est ce qui fait partie de mon équilibre global. Si je porte attention aux éléments qui assurent mon équilibre global, j’assure l’équilibre de mes cycles, CQFD.

Et cela va parfois bien au-delà de l’aspect physiologique pur. Il n’y a pas de frontière intérieure, tout est inter-relié. Alors pourquoi vouloir tout découper ?

Je ne sais pas si je suis en train de relever mon défi. J’attends prudemment un troisième cycle équilibré comme celui-ci pour vraiment me dire que je suis sur ma bonne voie. En matière d’hormone, il faut savoir être patient(e).

Ceci dit, et cela fait partie du processus : je célèbre cette étape.

Célébrer fait partie du chemin

Et bien comme le mois dernier, j’ai été attentive à respecter ce dont j’avais besoin durant mes règles.

Premier jour : je n’ai pas travaillé, je suis allée me promener, j’ai lu, j’ai passé du temps avec mes proches. Je les ai prévenus aussi que j’avais mes règles et que j’avais besoin d’être tranquille. Je n’ai pas été seule mais ils m’ont approchée avec plus d’égards et ont respecté quand j’ai dit non. C’était doux…

Célébrer victoires - Image par ArtTowerDeuxième jour : en fait je me suis aperçue que c’était ce jour là que j’avais le plus besoin d’être avec moi-même et de ne pas me bousculer. J’avais des engagements professionnels. J’ai tout honoré car je suis ainsi faite. J’ai cependant stoppé ma journée à 15h30 sans aucun scrupule car j’avais fait ce que je pouvais au rythme qui était le mien ce jour là (j’ai même eu de belles nouvelles). Je voulais prolonger cette écoute. Couchée tôt, belle nuit et le jour suivant s’est déroulé tranquillement avec tout autant de douceur. Paradoxalement, mon efficacité n’en a pas été affectée, au contraire !

Vous écrire ce texte est aussi pour moi une façon de célébrer.

J’espère pouvoir célébrer plus ouvertement quand je sentirai que mon défi, mon engagement de prendre soin de moi avec mon cycle pour témoin (et vous aussi du coup !) sera relevé…

To be continued… quel teasing de dingue !

N’hésitez pas à vous abonner à la newsletter : vous êtes au courant des dernières infos, vous saurez la suite du défi et pleins d’autres surprises à venir. Et cerise sur le gâteau, nous pouvons construire une relation plus sympa avec des échanges de qualité.

Vous hésitez encore après ça ?

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
Avatar

Carole Thiebault

Naturopathe - Heilpraktiker
Consultante en gestion autonome de la fertilité

Nous vous recommandons de lire

8 commentaires

    1. AvatarCarole Thiebault a dit :

      Coucou Audrey,

      Oui trop bien et surtout de montrer que c’est possible. L’approche globale que je propose permet de cibler ce qui est à modifier pour retrouver l’équilibre et ça marche !
      En tout cas c’est un des objectifs de ce défi : montrer qu’un cycle qui nous embête est peut-être tout simplement le signe qu’il y a quelque chose à prendre en compte et à “chouchouter” pour (re)trouver du plaisir à la vie tout simplement.

  1. Bonjour Carole ! Je ne pensais jamais que cette aventure allait être aussi palpitante et pleine de suspense… Et quand je lis “ces moments d’extase pure”, je mets enfin des mots sur ce que je ressens parfois… et à présent, je serai plus vigilante sur le moment où je les ressens. Merci Carole !

    1. AvatarCarole Thiebault a dit :

      Hello Jocelyne,
      Avec plaisir de lire que tu peux ressentir ce genre d’émotion juste précieuse et sur lesquelles on ne prend généralement pas le temps de s’arrêter pour savourer…
      Bises
      C.

  2. Bonjour Carole,
    Super nouvelle ! Bravo d’arriver à réguler ton cycle. Cela donne envie de le faire !
    Je vais suivre un peu plus tes conseils, car la lecture de ton blog me permet de comprendre que je ne respecte pas assez mon cycle, je suis trop brutale avec lui. Ce qui fait bien évidemment qu’il me le rend difficile… c’est une leçon que je reçois et ça fait du bien.
    J’espère que mes articles t’aident comme les tiens le font sur moi 🙂. Bonne journée à toi et vivement le prochain épisode.

    1. AvatarCarole Thiebault a dit :

      Super ce retour ! Et oui la société elle-même brutalise nos cycles en niant leur réalité. Il faudrait être linéaire mais ce n’est pas comme cela que nous sommes faites… Alors un peu de douceur peut faire beaucoup de bien sans se transformer en chamallow !
      A bientôt ici et sur ton site que je recommande parce qu’il me fait beaucoup de bien à moi aussi !
      Bises
      C.

  3. AvatarPauline a dit :

    Bonjour Carole,
    Comme je comprends ta joie et la partage! Figure toi que mon cycle en cours est beaucoup plus harmonieux au niveau des températures (je prends la température avant de me lever comme tu me l’as conseiller) et j’ai très bon espoir de fermer ma fenêtre de fertilité!!! Youpi!!! je t’embrasse

    1. AvatarCarole Thiebault a dit :

      Bonjour Pauline,

      Oh c’est doux de lire ton message. Oui je vote pour la fermeture de la fenêtre de fertilité ! Tu me diras…
      Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir le livre " Cycle menstruel : 5 clés pour retrouver l'équilibre"