Me contacter

06-03-40-24-65

E-mail

carole-thiebault@28joursdelaviedunefemme.fr

Est-ce que dans tes rêves les plus fous, tu aurais imaginé pouvoir agir au cœur même de tes petites cellules ? Celles-là même qui te constituent et qui sont les fondements de qui tu es, de comment tu peux ne serait-ce qu’ouvrir une paupière après une bonne nuit de sommeil ?

Et ben tiens-toi bien : j’ai déniché la perle rare… Je t’explique ?

 

La CoEnzyme Q10 te protège du pire ennemi de ton cycle : le stress

La CoEnzyme Q10 est une enzyme qui a deux formes biochimiques et qui du coup peut remplir deux fonctions dans notre organisme.

Celle qui nous intéresse dans ce premier point est la forme ubiquinol. Pourquoi ? Parce que c’est un véritable bouclier contre une des pires conséquences du stress (en dehors du déséquilibre hormonal qu’on avait évoqué ici), j’ai nommé le stress oxydatif.

Tiens, il y avait longtemps que je ne t’avais pas sorti un mot savant. Bon ok j’vais t’expliquer en deux coups de cuillères à pot (enfin j’espère y arriver…).

En gros le stress oxydatif est provoqué par le stress (bon jusque là rien de terrible) au niveau cellulaire. Ah ah là je parie que ton sourcil gauche s’est relevé en signe d’intérêt.

En fait, on va avoir un phénomène d’apparition de radicaux libres. Ça veut “juste” dire que certaines molécules vont perdre des ions hydrogènes et d’autres en gagner.

 

Hop hop hop, je m’arrête là ! C’est pour que tu comprennes que la CoEnzyme Q10 a un super pouvoir !

Imagine, des funambules alignés, chacun sur son câble mais assez proche les uns des autres pour se prendre ou se donner des choses. Chacun a dans chaque main un ballon. Il est assez lourd mais ça leur permet aussi de conserver leur équilibre et de ne pas tomber.

Et ben voilà t’y pas qu’il y a un gros coup de vent qui en fait vaciller un. Et cet abruti fais tomber un de ses ballons. Du coup il se retrouve à pencher d’un côté et de l’autre pour se remettre un peu en équilibre et voyant qu’il n’y arrive pas, dans la panique, il pique le ballon de son voisin immédiat. Qui de son côté va subir le même sort.

La chaîne se répète jusqu’à ce qu’il y en ait un qui a un ballon supplémentaire sur la tête. Quand il se fait piquer le ballon qui était dans sa main droite, il le remplace tranquille par le ballon supplémentaire et retrouve son équilibre sans venir emm… son voisin !

Quand il y a stress, les molécules d’oxygène perdent ou gagnent un ion hydrogène (le ballon), ce qui les rend très instable. Pour se calmer, elles vont en chercher chez le voisin qui se retrouve à son tour déstabilisé et ainsi de suite. Quand elle est sous forme ubiquinol, le CoEnzyme Q10 a deux ions hydrogène. Du coup elle peut en donner un sans se déstabiliser et ainsi arrêter la chaîne des radicaux libres.

 

Et ce faisant, le stress oxydatif est battu à plate couture ! Yes : un point pour la santé !

Je t’ai dit que le stress était le pire ennemi du cycle et que la CoEnzyme Q10 en était la protectrice. C’est que le stress oxydatif est responsable de la même chose dans ton organisme que ce que tu vois sur une banane coupée en morceaux : elle noircit. Et toi dans ton corps tu rouille (c’est une façon de parler) ! N’empêche qu’un organisme rouillé, c’est un organisme abîmé. Et un organisme abîmé, la dernière chose qu’il ait envie de faire (et même soit capable de faire), c’est se reproduire. Dans ton organisme de femme, ça se traduit par une incapacité à mener à bien un cycle : il y a aura forcément un truc qui part de travers.

La CoEnzyme Q10 participe à toutes les étapes de ton cycle

Non contente de nous protéger de la rouille, la CoEnzyme Q10 a aussi un rôle majeur dans le métabolisme énergétique. Pour résumer, cette enzyme permet à chacune de tes cellules de fonctionner correctement c’est-à-dire entre autres de faire de l’énergie.

Tout ça se passe au sein des mitochondries. Ce sont justement les parties des cellules dans lesquelles l’énergie est générée à partir des nutriments.

La CoEnzyme Q10 c’est un peu comme l’interrupteur qui permet à l’ampoule de s’allumer, alimentée par l’énergie ainsi générée.

Donc pas de CoEnzyme Q10, pas d’énergie. Pas d’énergie, pas de travail cellulaire. Pas de travail cellulaire, ben pas de toi en gros.

 

Et ça ne s’arrête pas là (sinon ça serait pas intéressant) ! Dans chaque cellule, il n’y a pas forcément qu’une seule mitochondrie. Non et c’est là que ça devient dingue …

Dans certaines cellules, il y a plusieurs mitochondries et même parfois des milliers !

Non mais tu ne me connais pas encore ou quoi ? Tu crois que là c’est fini, que c’est le clou du spectacle, la cerise sur le gâteau ?

Mais des cerises il y en a à la pelle ! Parce que tiens-toi bien : les cellules dans lesquelles ont trouve le plus de mitochondries ce sont les cellules :

  • cérébrales ;
  • hépatiques ;
  • reproductrices (ovules et spermatozoïdes).

Autrement dit les cellules des principaux organes impliqués dans le cycle (et je te parle même pas de ses super pouvoirs dans la restauration de la fertilité).

 

Tu me suis ?

La CoEnzyme Q10 est incontournable dans la bonne marche du cycle. Tu veux une cerise de plus ? Tu vas en faire une indigestion mais bon tu l’auras voulu !

La CoEnzyme Q10 intervient aussi dans la synthèse des hormones stéroïdiennes, les hormones sexuelles sont des hormones stéroïdiennes ainsi que dans le processus de détox du foie (si tu veux en savoir plus sur l’importance de la détox du foie dans le cycle menstruel, lis cet article).

Autrement dit, la CoEnzyme Q10 est partout et sait se rendre incontournable. Elle porte quand même bien le nom de son groupe d’enzymes : les ubiquinones (en latin, ubique veut dire omniprésent !).

 

Les ennemis de la CoEnzyme Q10 sont aussi les ennemis de ton cycle

Mais attention, il y a plein de choses qui vont aller taper dans la réserve de CoEnzyme Q10. Et ces choses sont les mêmes que celles qui vont être un obstacle à l’équilibre de ton cycle.

 

J’ai nommé le sport pratiqué à haute intensité. Si le sport est un élément fondateur d’une santé équilibrée, en pratiquer de façon trop intensive va avoir un effet pervers sur cette même santé parce qu’alors il va constituer un stress que le corps ne pourra pas surmonter sans entamer ses facultés d’autorégulation.

 

J’ai nommé le stress lui-même. Oui bon elle est facile celle-ci mais ça va mieux en le disant. Je précise qu’en parlant ici du stress je veux englober toute situation qui par son intensité et/ou sa durée dans le temps va dépasser les capacités d’adaptation de l’organisme.

 

J’ai nommé l’exposition prolongée et/ou répétée au soleil. Comme le sport, le soleil et ses rayons lumineux sont une condition de la vie mais comme pour le sport, le trop plein va devenir dangereux … et oxydant.

 

J’ai nommé enfin le tabac. Et oui on nous le répète à longueur d’année que le tabac est mauvais pour la santé. Je ne suis pas certaine de connaître habitude (dépendance) plus oxydante que le tabac. Il nous fait vieillir de 15 ans rien que part sa fumée. Un véritable panier percé pour la CoEnzyme Q10.

Ces quatre exemples provoquent le fameux stress oxydatif. Il va véritablement “attaquer” les mitochondries en détériorant leur ADN. Mais le problème, c’est que les mitochondries ne savent pas trop réparer leur ADN quand il est abîmé (contrairement à d’autres éléments organiques). Alors tant qu’il y a de la CoEnzyme Q10, ça va, on s’en sort parce qu’il y a le bouclier. Mais bon, une fois utilisés tous les boucliers, on se retrouve vulnérable.

 

Il faut donc savoir comment recharger son taux de CoEnzyme Q10.

 

Découvre comment optimiser ton taux de CoEnzyme Q10

 

Bonne nouvelle : tu sais fabriquer toi-même de la CoEnzyme Q10 ! C’est pas génial toutes ces compétences que tu te découvres au fil des articles ? Et que tu ne soupçonnais même pas je parie !

Mauvaise nouvelle si tu as dépassé 25 ans. Oui je sais, la barre est basse. Pourtant c’est bien à partir de 25 ans qu’on commence à voir notre capacité à en synthétiser s’amenuiser. Oh on n’en ressent pas tout de suite les effets, mais le coup est dur à encaisser autour de 50 ans quand on commence à prendre conscience du temps qui passe en se regardant dans le miroir ou sur une photo récente.

 

Oh aller, je te redonne de l’espoir : tu peux en récupérer dans l’alimentation. Oui encore elle. Quand je te dis que c’est le pilier de la santé !

Alors si tu veux trouver de la CoEnzyme Q10, il faut que tu consommes :

  • de la viande ;
  • des poissons gras ;
  • des céréales complètes ;
  • des noix ;
  • des huiles végétales première pression à froid, bio (s’il-te-plaît).

La liste n’est pas super longue mais ce sont des aliments que l’on peut consommer régulièrement.

 

Après, lorsque le contexte de vie présente des risques de piller ta CoEnzyme Q10, n’hésites surtout pas à te complémenter. L’idéal est d’accompagner pendant mais tu peux rattraper le coup après aussi.

Attention à la qualité et à la forme proposée :

  • ubiquinol : c’est généralement plus cher car cette forme est fragile et demande une grande technicité pour être encapsulée de manière à conserver sa stabilité ;
  • Ubiquinone : moins cher mais on perd les propriétés antioxydantes pour se concentrer sur le rôle métabolique.

 

A savoir : l’organisme sait transformer l’ubiquinol en ubiquinone. Elle est pas belle la vie ?

 

Et toi tu as déjà testé ?

Ça t’intrigue ?

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 3
    Partages
Avatar

Carole Thiebault

Naturopathe - Heilpraktiker
Consultante en gestion autonome de la fertilité

Nous vous recommandons de lire

18 commentaires

  1. Comme toujours article super intéressant qui nous transporte dans le monde merveilleux de nos cellules. Suis fan 🙂

    1. AvatarCarole Thiebault a dit :

      Oh merci Christine pour ton message et ta fidélité, je suis touchée !
      Carole

  2. Merci Carole pour cet article.
    Jamais testé, et oui ça m’intrigue ! Pour moi, le Q10 était juste le composant d’une certaine crème hydratante dont je tairais le nom !!!! 😂😂😂
    Merci pour tes explications et ton exemple des funambules, qui est très parlant !

    1. AvatarCarole Thiebault a dit :

      Oui le markéting est passé par là ! Il est vrai que le Q10 est la star des crèmes mais comme souvent ce qui est mis en avant est avant tout un composant de la bonne santé de nos cellules.
      L’image des funambules est parlante bien que pas tout à fait juste mais bon l’intérêt ici c’est de comprendre le principe.

      A bientôt Julie

  3. Je ne connaissais pas les actions de cette enzyme. Merci pour les explications très claires 🙂

    1. AvatarCarole Thiebault a dit :

      Avec plaisir Julie. N’hésites pas si tu as des questions qui surgissent !
      Bises
      Carole

    1. AvatarCarole Thiebault a dit :

      Ah Ah génial parce que je ne sais pas faire autrement ! Je garde alors…
      Bises
      Carole

  4. J’avais effectivement beaucoup entendu parler du fameux “Q10” et de ses propriétés antioxydantes. Par exemple dans une publicité d’une célèbre marque mettant en avant ses propriétés anti-âge ! 😉

    Je comprends maintenant mieux son mode d’action, qui doit effectivement pouvoir trouver de nombreuses applications. Merci !

    1. AvatarCarole Thiebault a dit :

      Oui tu as tout à fait raison, du fait de son action sur le métabolisme énergétique, le Q10 se voit sur la peau mais ça veut dire aussi qu’au plus profond de nous, c’est aussi un coup de jeune qu’il permet.
      A te lire
      Carole

  5. Et bien merci pour toutes ces nouvelles informations ! Le Q10 pour moi c’était dans les crèmes visages anti age et je viens de comprendre que a l’intérieur c’est encore mieux 😅

    1. AvatarCarole Thiebault a dit :

      Tu as tout résumé Marie. Je vais garder cette punch-line : A l’intérieur c’est encore mieux !

      Merci pour l’idée
      Bises
      Carole

  6. Bonjour Carole, merci pour cet article. Petite question, j’ai 34 ans et mon mari et moi essayons d’avoir notre premier enfant. Me recommanderiez-vous de prendre des compléments alimentaires de cette enzyme pour améliorer nos chances? Merci. Marie

    1. AvatarCarole Thiebault a dit :

      Bonjour Marie,
      Sans connaître les détails, oui vous pouvez et même votre mari aussi !
      N’hésitez pas si vous avez besoin.
      Carole

      1. Bonjour Carole, merci pour votre retour. J’avoue que mon mari est assez réfractaire à tout ça. Il ne comprend pas l’importance de préparer son corps pour la conception. Peut-être un sujet d’article à explorer 😉. Car c’est peut-être moi qui ne sais pas lui expliquer pour le convaincre des bénéfices… Marie

        1. AvatarCarole Thiebault a dit :

          Marie,

          Je vous propose de vous envoyer un article que j’ai écrit pour un magazine de micronutrition sur le sujet de la fertilité masculine. Il est bourré de références scientifiques. N’hésitez pas si cela vous intéresse.
          Après il faut accepter que chacun puisse prendre ses propres chemins, aussi proches soient-ils.
          Vous pouvez engager une préparation de votre côté si cela vous parle, ce sera déjà chouette.
          Bien à vous
          Marie

  7. Coucou Carole, j’avoue que tu as bien failli me perdre entre les ions et les mitochondries… mais je me suis rattrapée : je connais les anti-oxydants et le stress provoqué par le sport : de nombreux sportifs se complémentent en effet avec des anti-oxydants !
    On revient toujours à l’alimentation, la base ! Mais aussi aux techniques anti-stress, j’en ai testé pas mal 😉

    1. AvatarCarole Thiebault a dit :

      Ouf tu me rassures si tu as retrouvé ton chemin. En effet c’était un pari de partir dans ces détails !
      Oui les sportifs sont confrontés au stress oxydatif et “fréquentent” volontiers les ant-oxydants.
      Ben oui la base : manger !
      Merci pour ce petit coucou ça me fait plaisir de te lire Caroline.

      Bises
      Carole

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Reçois et passe le test d'équilibre hormonal pour savoir où tu en es