Me contacter

06-03-40-24-65

E-mail

carole-thiebault@28joursdelaviedunefemme.fr

Les femmes se saisissent de plus en plus du sujet « comment mieux vivre mon cycle ? ». Mais attention, si elles veulent mieux vivre leurs cycles c’est aussi pour mieux vivre … tout court. Elles veulent pouvoir respecter davantage leur organisme en lui apportant plus de réponses naturelles. Quelles sont les actions à mettre en place ? Combien de temps cela prend-il ? Et… cela en vaut-il vraiment la peine ?

 

Que l’on soit au début de sa vie de femme (les premières règles) ou à l’approche de la ménopause nous avons toutes des problématiques différentes.

Mon invitée aujourd’hui :

Ancienne bordélique reconvertie en minimaliste, Mylène adore mettre en place des stratégies pour éliminer les corvées !

C’est ainsi que Mylène se décrit sur son blog Les astuces de Mylène. Pour ma part je ne connais d’elle que ses compétences en minimalisme et en soutien de copine de blog ! Et je suis suffisamment conquise pour l’inviter aujourd’hui à vous écrire pour que vous la connaissiez mieux.

Concernant mon défi d’équilibrer mon cycle en 6 mois, ses conseils pour faire le tri dans mes armoires m’ont grandement aidée à soulager mon quotidien comme je l’explique dans mon article bilan.

Le problème (si c’en est un !) c’est que je suis lancée et mon été sera en partie consacré à préparer une rentrée minimaliste.

 

Des problématiques différentes mais un point commun : le cycle

Selon notre âge, nos spécificités, nos obligations, notre vie, nous n’avons pas toutes les mêmes besoins.

Pour certaines en « début » de parcours de leur vie de femme, il faudra apprendre à comprendre son cycle, peut-être répondre à des questions sur la procréation ?

Pour d’autres ce sera d’autres problématiques que l’on souhaite éclaircir ou résoudre. Les douleurs (physiques ou mentales) seront au cœur de votre réflexion. Vous souhaitez peut-être, comme moi, arrêter de prendre des « cachetons » dès que vous avez mal aux seins, au ventre, à la tête à cause de votre cycle.

Vous n’avez pas de réponses appropriées venant de la médecine dite « classique » ?

Comme le dit si bien Carole dans son article « Défi : équilibrer mon cycle en 6 mois, le bilan »

“Votre santé n’est pas un droit, elle se mérite”

Partant de ce postulat, nous allons tout faire pour aller bien, pour aller mieux.

Malgré les tracas, il est important de comprendre son cycle et comment on peut s’en servir. L’infographie ci-dessus est là pour vous montrer qu’en fonction du moment où vous vous situez, vous pouvez aussi vous appuyez sur votre cycle pour exploiter votre plein potentiel. A contrario il est aussi important de lever le pied et de respecter autant que possible ses besoins de repos.

Voyons maintenant un peu plus en détail ce qu’il faut faire…

 

Dégager du temps et apprendre à être égoïste pour soi et pour les autres

Depuis que je suis 28 jours de la vie d’une femme, j’ai beaucoup appris sur ma féminité. J’avais bien-sûr les notions de bases, mais cela n’était pas suffisant.

La médecine « classique » propose des solutions généralisées qui ne me conviennent pas et semble ignorer mes appels à l’aide. Visiblement nous sommes très nombreuses dans ce cas-là.

Lorsqu’on ne trouve pas chaussure à son pied avec la médecine traditionnelle, il faut se poser pour apprendre à se connaître et régler ses problématiques personnelles. Cela permet de répondre à des besoins primordiaux comme la gestion de la fertilité par exemple.

Si je prends l’exemple de la gestion de la fertilité, c’est parce qu’il y a différentes manières de l’aborder.

👉 À découvrir : « Pilule contraceptive : 5 choses qu’on ne vous dit jamais »

Pour être bien dans son corps de femme, il va falloir prendre du temps pour :

  • La réflexion et s’approprier son corps et accepter/comprendre/faire place à sa féminité
  • Poser     les bonnes questions aux bons professionnels (et trouver le bon…) pour trouver une solution
  • Mettre     en place un plan d’action pour se dégager du temps
  • Apprendre que l’on a le droit et le devoir de s’occuper de sa santé     (physique et mentale)
  • Éliminer la charge mentale

Waouh quel programme !

Oui c’est vrai, c’est tout un programme, mais il s’agit de votre santé. C’est pourquoi vous avez le droit, que dis-je ? Le devoir de vous occuper de vous. Cela va vous demander d’être un peu égoïste.

 

Prendre le temps pour soi

Prendre du temps pour soi ???? !

Elle est bien bonne celle-là ! 🤣🤣🤣

Si vous vous êtes dit ça il est encore plus urgent d’agir…

La charge mentale est un des facteurs qui favorise (largement) votre mal être. Les répercussions sur la santé sont loin, très loin d’être anodines.

Comme vous l’avez vu dans l’article « Pourquoi le stress peut déséquilibrer le cycle », le cycle est le grand perdant de la bataille du stress.

En parcourant mon blog, et tout particulièrement « Opération dézinguage de la charge mentale », vous verrez que nous pouvons agir de façon concrète sur notre environnement pour réduire notre stress.

 

Ça prend du temps…

Alors je vous imagine déjà en me répondant « c’est bien sympa tout ça mais ça ne va pas se résoudre en 5 minutes ».

Et oui c’est vrai, vous avez tapé juste. Il va falloir du temps.

Mais… Si vous ne prenez pas ce temps, si vous n’agissez pas pour vous, qui le fera ?

Vous qui vous occupez probablement de 36 choses à la fois, qui peinez à trouver une heure pour vous, si vous ne vous mettez pas au cœur de vos priorités, rien ne se passera.

Ni votre patron, partenaire, enfant, ami(e) ne le fera à votre place.

Les femmes sont tellement occupées à s’occuper des autres, qu’elles finissent par s’oublier totalement et trouver ça normal. Quand elles doivent s’occuper d’elles pour des questions sommes toutes très normales et légitimes, elles culpabilisent.

Alors si cela peut vous aider à ne pas culpabiliser voici plusieurs bonnes raisons qui vous aideront à agir pour vous :

  • En allant mieux vous êtes plus agréable et êtes plus à même de répondre présente
  • Vous préservez votre santé et permettez ainsi à votre famille et vos amis de pouvoir vous garder le plus longtemps possible en vie et en bonne santé (dites-vous que ça fera ça de moins à gérer pour eux)
  • Vous transmettez des valeurs, vous montrez que s’occuper de sa santé est normal et que chaque individu doit être acteur de son bien-être.
  • Vous apprenez la délégation et responsabilisez vos proches. C’est bon pour vous et pour eux (oui… je sais il y     a du boulot)

Il n’y a pas de fatalité :

Rassurez-vous : tout ça n’est pas une fatalité contre laquelle on ne peut rien. Il y a plusieurs solutions. Personnellement j’ai réussi à installer un mode de fonctionnement qui m’a permis de réduire considérablement mes contraintes (si je vous dis que désormais je ne fais le ménage que toutes les 2 semaines et que la maison est toujours propre et rangée, ça vous tente ?). Ça s’appelle le minimalisme. Curieuse ? Venez me découvrir. Cela me permet entre autre de faire plus attention à mon cycle.

👉 À découvrir : « 10 avantages que vous donne le minimalisme »

Pour avoir des résultats à la hauteur de vos attentes mesdames, il va falloir être véritablement active dans votre santé et votre bien-être. Vous méritez le meilleur, il faut « simplement » que vous en preniez conscience.

Le plus beau dans tout ça c’est que cette bataille sera encore plus bénéfique si vous êtes bienveillante avec vous-même et les autres. Il faudra une stratégie adaptée à la situation.

👉 À découvrir : « Désencombrer sa cuisine en 7 étapes »

 

Inclure sa féminité et en prendre soin

Accepter sa féminité c’est voir ce cycle si souvent décrié (ou au contraire parfois sacralisé) comme quelque chose qui se gère, et qui bien compris peut s’exploiter à fond.

Mais pour pouvoir exploiter un potentiel encore faut-il en reconnaître tous les avantages. Connaître ses forces permet aussi de compenser quand il y a une baisse de régime.

Pour pouvoir vous occuper de votre féminité il faut lui faire de la place.

Une fois n’est pas coutume je vais me servir de mon hôte pour illustrer mes propos.

Prenons donc l’exemple de Carole notre naturopathe et blogueuse préférée 😉.

Sa situation :

Carole nous a expliqué dans son défi qu’elle avait un cycle déséquilibré et ce depuis plusieurs années.

Devant cette situation elle s’est rendue compte d’une chose capitale : quelque part en cours de route elle s’est oubliée et n’avait pas pris de temps pour s’occuper d’elle (ça vous parle aussi ?).

Elle a donc décidé de prendre le taureau par les cornes et a mis des actions en place. L’objectif en valait la peine puisqu’il s’agissait de retrouver un équilibre hormonal.

Inspirons-nous de sa démarche.

Elle nous montre qu’après une prise en compte de ses problématiques personnelles elle a su installer une stratégie qui fonctionne (pour une fois, le cordonnier ne sera pas le plus mal chaussé 😉). Aujourd’hui elle a la joie de nous annoncer que son cycle est stabilisé. Et tout ça de façon NATURELLE.

Mais pour cela il lui a fallu plusieurs mois… Et elle a agi sur plusieurs terrains, comme la simplification de son foyer et la minimisation des contraintes par exemple.

👉 À découvrir : “Désencombrement : 5 choses à savoir quand on débute

Pour ne pas culpabiliser, dîtes-vous que régler vos problèmes de façon naturelle est bon pour vous, votre entourage, et cerise sur le gâteau, la planète ! Ça s’appelle de l’égoïsme altruiste !

 

Conclusion

Pour plusieurs raisons installer un équilibre hormonal prend du temps.

Cela nécessite de faire le point et d’agir sur plusieurs leviers. Il faut souvent remettre ses habitudes de vie en cause pour instaurer un système qui fonctionne. Et il faut aussi… Demander de l’aide aux bonnes personnes.

Les conséquences de la charge mentale étant très importantes (stress), il est important d’agir rapidement à ce sujet. Et plutôt que de continuer à tout gérer toute seule il faut déléguer…

J’ai conscience en écrivant ces mots que l’on vous demande encore une fois d’agir. C’est épuisant mais cela en vaut la peine.

Pour résoudre un problème, il faut bien passer à l’action. Pour la charge mentale il faut agir sur les deux axes : féminin et masculin. Les femmes ne peuvent régler le problème à elles seules, c’est pourquoi il faut leur donner des outils pour les aider à mieux répartir cette charge.

En parlant d’outil, en voici un, cela permet d’expliquer à qui de droit ce qu’est la charge mentale et ce qu’on attend de son partenaire et tout ça en 3 minutes !

Vidéo de la chaîne YouTube « Pères indignes » :

Malgré tout, et ce sera le mot de la fin,  je voudrais vous faire part d’une expérience personnelle :

Dans ma démarche minimaliste j’ai appris qu’il fallait d’abord que je m’occupe en premier lieu de MES affaires avant de m’occuper de celles de mon mari. Cela a payé, rappelez-vous que je (je devrais dire « nous » …) suis passée à 2 h de ménage toutes les deux semaines.

Je me dis que pour la charge mentale c’est pareil. Je m’occupe d’abord des leviers sur lesquels je peux agir et parallèlement j’éduque, transmets, communique pour que la partie masculine et sociétale se bouge.

J’espère que cet article vous aidera (au moins un peu) dans votre démarche et que vous vous mettrez parmi les priorités.

Dans tous les cas, prenez soin de vous.

👉 Pour aller plus loin :

Article du Huffingtonpost « Bien connaître son cycle menstruel peut vous aider à mieux travailler pendant vos règles ».

Du site Mariclaire « Et si mieux connaître son cycle menstruel nous permettait d’être plus performante ».

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 5
    Partages
Avatar

Carole Thiebault

Naturopathe - Heilpraktiker
Consultante en gestion autonome de la fertilité

Nous vous recommandons de lire

18 commentaires

  1. Merci Carole et Mylène pour cet article fort déculpabilisant ! Votre collaboration donne de jolies choses 🙂 Pas nouveau, je vous suis à 100% sur la gestion du stress ! Bises

    1. AvatarCarole Thiebault a dit :

      Merci Déborah pour ton retour très positif !
      Ah oui le stress… n’hésites pas si tu as besoin d’un regard extérieur.
      Bises

      1. Ah oui, tiens ! Ça pourrait être chouette ça 🙂 On en rediscute 😉

  2. Bonjour Carole,
    Merci pour cette présentation 🙂
    Ecrire un article pour ton blog a été une belle expérience que j’espère pouvoir renouveller un de ces jours 😉
    Moi je t’aide sur le minimalisme et toi tu m’aides avec mon cycle, c’est du gagnant/gagnant !

    J’espère que cet article pourra aider plusieurs femmes à prendre soin d’elles et de leurs cycles comme tu le fais habituellement.

    Au plaisir !

    1. AvatarCarole Thiebault a dit :

      J’en suis sûre Mylène !
      Merci à toi pour cette contribution forte intéressante.
      Effectivement gagnant/gagnant et les 2 thèmes ont tellement de points commun au final !
      A très bientôt,
      C.

  3. Il n’est pas toujours facile d’être une femme surtout avec la société qui a tendance à nous dicter ce que nous devons faire et qui nous devons être ! L’essentiel est de trouver un équilibre personnel 😉
    A bientôt !
    Audrey
    https://pausecafeavecaudrey.fr

    1. AvatarCarole Thiebault a dit :

      Comme je suis d’accord avec toi Audrey, c’est pour ça que ma devise est :
      Oubliez les règles, suivez les vôtres !
      Pas mal non ?

      Merci pour ta présence soutenante
      C.

  4. Coucou Carole,
    C’est intéressant, ça permet d’en avoir plus sur son cycle, les solutions naturelles sont top, je me penche dessus et ça fait plaisir de voir que ça fonctionne 🙂 Après les bons professionnels de la santé, c’est pas simple, il faut tâtonner avant de trouver le bon je pense !
    Des bisous 🙂

    1. AvatarCarole Thiebault a dit :

      Oui Séréna comme tout professionnel dans tout domaine (y compris le mien) il est important de prendre le temps de trouver chaussure à son pied 😉

      A très bientôt
      C.

  5. Merci pour cet article bon pour le moral et qui me donne envie de devenir une minimaliste! 🙂 J’aime beaucoup ton blog je trouve l’idée excellente. Je suis convaincue que tu pourras aider beaucoup de femmes. Belle continuation.

    1. AvatarCarole Thiebault a dit :

      Merci à toi pour ton retour enthousiaste ! C’est très encourageant de recevoir de tels messages.
      Au plaisir de te lire à nouveau,
      C.

    1. AvatarCarole Thiebault a dit :

      Merci Valentine,
      Je dois rendre à César ce qui est à César, Mylène est une vraie artiste illustratrice, elle trouve toujours l’image qui va bien !

  6. je découvre le dessin du cercle et des 4 périodes du cycle qui influe sur notre niveau d’énergie et je vais l’imprimer pour être plus consciente de cela, et davantage à l’écoute. Bon cette semaine je suis en période ‘DYNAMIQUE’ et ça tombe bien, j’ai un super projet à mener à terme ! Merci pour cet article !

    1. AvatarCarole Thiebault a dit :

      Génial Marie !
      Oui c’est un vrai outil pratique cette roue du cycle.
      Tu me diras comment tu t’en sers…
      C.

  7. Salut Carole,

    J’ai découvre ton site via le bloguer Pro et j’ai des articles sur les femmes sacrée et sauvage et bientôt aussi des articles sur le cycle des femmes.
    J’en ai parlé à ma maman et ma soeur, pour lire ton article
    Rodney

    1. AvatarCarole Thiebault a dit :

      Merci Rodney,

      Super gentil de partager 😉
      Je vais aller voir ça !

      Belle journée
      C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir le livre " Cycle menstruel : 5 clés pour retrouver l'équilibre"